KWS
   
 

Un marché Colza 2017 de bon augure

A l’aube de la moisson 2017, la graine de colza est de retour sur les mêmes niveaux de cours qu’il y a un an, après avoir progressé de 80 €/t durant l’automne-hiver dernier. La volatilité des prix reste donc de mise sur ce marché aux multiples influences et annonce une campagne de nouveau mouvementée.

 

Une récolte européenne 2017 qui restera largement déficitaire

La production de colza dans l’Union Européenne souffre cette année d’importantes baisses de surfaces au Royaume-Uni, en France mais également en Roumanie en raison de la sécheresse automnale. Le déficit hydrique printanier, les épisodes de gel tardifs et la canicule en fin de cycle viennent pour leur part pénaliser les rendements en Europe de l’Ouest. Au final, la production européenne 2017 est attendue par Agritel autour des 20.6 Mt. Bien qu’en très légère hausse par rapport à l’an passé la récolte de cette année restera donc bien en-dessous de la moyenne quinquennale.

Dans ce contexte, et pour répondre à la totalité de ses besoins, l’Europe devra de nouveau recourir à des importations records de colza pour plus de 4,5 Mt sur la scène internationale.

Des tensions perceptibles chez les grands exportateurs de colza

A l’exception de l’Ukraine qui avec une remontée à la normale de ses surfaces va retrouver un bon niveau de récolte de colza, les deux autres grands pays exportateurs seront probablement en retrait en 2017. Au Canada, les stocks de départ sont extrêmement faibles après une campagne record d’exportation et de trituration, tandis que l’état des cultures est à ce jour très moyen avec une partie touchée par un excès de précipitations et l’autre pénalisée par la sécheresse.  En Australie, la prochaine récolte est d’ores et déjà attendue sous la moyenne alors que la sécheresse qui s’intensifie menace la bonne finalisation des semis et impacte largement les levées.

Mais un complexe oléo-protéagineux mondial qui s’est alourdi

La forte substituabilité de l’huile et des tourteaux de colza par rapport au palme et au soja laisse le marché de la graine de colza sous très forte influence de ces deux leaders. En soja, l’offre internationale s’annonce à ce jour comme record à l’issue d’une récolte pléthorique en Amérique du Sud et compte tenu d’une sole de soja record emblavée aux USA. En palme, la production malaisienne s’est largement améliorée depuis 6 mois avec à la clef une forte baisse des prix de toutes les huiles végétales.

Si ces éléments sont d’ores et déjà en grande partie intégrés par le marché, ils réduiront tout de même le potentiel haussier du colza comparativement à l’an passé, malgré ses fondamentaux tendus.

Facteurs à surveiller :

  • Niveau de production en Europe
  • Sécheresse en Australie et sud Canada
  • Météo estivale sur le soja US

Graphique historique du colza fob Moselle depuis 3 ans. (en €/t)


	<p>
		<em>Le trait vert marque le changement de campagne (mois de juin)</em>
	</p>
	<p>
		<em>source : Agritel</em>
	</p>

Le trait vert marque le changement de campagne (mois de juin)

source : Agritel


 
KWS